Keyframes


 
 

Des personnages lumineux envahissent les lieux. Sur le principe de la décomposition de mouvement (chronophotographie) et de la cinétique des personnages sont précisément disposés dans l’espace pour reconstituer des histoires au cours de séquences d’allumage programmées.

KEYFRAMES crée un pont entre sculpture et cinéma un art plastique scénario spectaculaire et festif qui métamorphose l’espace dans lequel il s’inscrit.

Aux travers de micro-récits KEYFRAMES propose une narration dans la ville. Des histoires urbaines où les corps et leurs mouvements jouent les rôles principaux.