Giant Spider


Une araignée géante prend place dans la ville. C’est une sculpture lumineuse composée d’une multitude d’éléments distincts : 70 araignées forment un seul animal invertébré monumental.

Par la décomposition du mouvement et les variations d’intensité, elle est animée d’une respiration, traversée par des circulations et des pulsations. Les petites araignées se déplacent, se rencontrent, se livrent à des courses poursuites : les spectateurs peuvent assister à des petites scènes du quotidien transposées dans le règne animal.

Unique et multiple, jouant sur la fascination qu’elle exerce sur nous, l’araignée devient un objet féérique, lumineux et sonore, à l’échelle de la ville.